Kolmi Hopen choisit la Sarthe pour créer sa 3e usine en Pays de la Loire

#Brèves&co

Kolmi Hopen, entreprise française basée à Angers et spécialisée dans la production de masques et produits médicaux à usage unique, va se lancer sur le marché de la fabrication de gants en nitrile. Une nouvelle activité pour cette filiale du Groupe canadien Medicom et qui a choisi la Sarthe pour l’implantation de ce grand projet d’usine automatisée.

Baptisée ManikHeir, cette troisième usine de la société angevine Kolmi Hopen s’implante à Bessé-sur-Braye, en Sarthe, et occupera l’ancien site de la papeterie Arjowiggins. Ce projet d’exception de plus de 40 millions d’euros d’investissements a largement été soutenu et accompagné par la Région des Pays de la Loire. Au-delà d’une aide régionale de 5 millions d’euros, la collectivité et les élus se sont mobilisés fortement pour que cette nouvelle unité de production investisse les bâtiments de l’ancienne papeterie sarthoise.

Ce site est parfaitement adapté pour accueillir les futures lignes de production hautes de 13 mètres et longues de 120 mètres. Les flux d’eau et d’énergie sont déjà présents et le territoire dispose d’un vrai savoir-faire avec une réelle expertise de la production en continu.

Avec la création de cette nouvelle usine qui sera opérationnelle au printemps 2022, Kolmi Hopen annonce 150 à 200 nouveaux emplois créés dès l’année prochaine et ambitionne, à court terme, d’embaucher 300 salariés. Le nouveau site ManikHeir produira 24 heures sur 24 des gants en nitrile (sans latex) à destination du secteur médical et dentaire, mais également industriel et en particulier l’agroalimentaire. Ce sont à terme 2 milliards de gants qui devraient sortir chaque année du futur atelier de Bessé-sur-Braye. La consommation annuelle de ces accessoires à usage unique est estimée en France à 1,5 milliard d’exemplaires ; de quoi diminuer fortement la dépendance de l’Hexagone en fournitures sanitaires.

Ce site sera unique en France et permettra la relocalisation de cette production jusqu’alors opérée en Asie du Sud-Est. Une ambition pleine de promesse qui va revitaliser tout un territoire. C’est aussi une excellente nouvelle pour l’économie sarthoise comme ligérienne, mais aussi pour celle de tout un pays.