Agroalimentaire et végétal : quelques infos à retenir en mars 2019

#Agroalimentaire #Veille&Co
© Region Pays de la Loire / A. Monie - Les beaux matins

VEGEPOLYS et Céréales Vallée-Nutravita fusionnent et donnent naissance à VEGEPOLYS VALLEY

Né de la fusion de VEGEPOLYS et de Céréales Vallée-Nutravita, VEGEPOLYS VALLEY, le nouveau Pôle Mondial du Végétal est labellisé pour la période 2019-2022. Il totalisera plus de 750 projets collaboratifs innovants, pour un total de 2,2 Md € d’investissement en Recherche et Développement.

VEGEPOLYS VALLEY, appuyé par 4 régions (Pays de la Loire, Bretagne, Centre-Val de Loire et Auvergne-Rhône-Alpes), envisage des agricultures plus compétitives, plus qualitatives, respectueuses de l’environnement et de la santé.

Des infos en + sur : VEGEPOLYS VALLÉE

Valorial et Agri Sud-Ouest Innovation, partenaires pour 4 ans

Valorial, 1e réseau dédié à l’innovation agroalimentaire en mode collaboratif qui rayonne sur les régions Bretagne, Pays de la Loire et Normandie, annonce un rapprochement stratégique avec le pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation. Une mutualisation qui va peser sur 40 % de l’agriculture et de l’agroalimentaire français et renforcer les coopérations avec l’Europe.

Sur la période 2019-2020, Valorial ambitionne d’accompagner 135 projets, soit d’investir 290 M€ en Recherche et Développement et dans six grands domaines d’innovation : eau, climat et sol, production durable, nouvelles technologies, valorisation des coproduits, alimentation sûre saine et durable, nouveaux usages et services alimentaires.

La veille en + : « Des racines et des étoiles », c’est le nom du projet stratégique des deux pôles de compétitivité.
Des infos en + sur : Valorial et Agri Sud-Ouest

Agriloops lance sa ferme pilote à l’Agrocampus Ouest

Avec la ferme pilote d’aquaponie de 100 m2 installée au sein d’Agrocampus Ouest, les fondateurs d’Agriloops, Jérémie Cognard et Romain Vandame, entendent valider leur procédé d’élevage écologique de crustacés et de culture des plantes hors sol.

Leur objectif : produire dans les prochaines semaines plusieurs centaines de kilos de crevettes, de mesclun de la mer et de tomates cerises. Début 2020, la start-up envisage de produire 20 tonnes de gambas, jamais congelées et made in Bretagne.

La veille en + : la start-up vient de lever 1,4 million d’euros pour financer la construction de leur future ferme.
Des infos en + sur : Agriloops et Agrocampus

Ces articles peuvent vous intéresser...