La région des Pays de la Loire, premier pôle industriel français pour les EMR

#Brèves&co #EMR
Usine GE Renewable Energy - Montoir-de-Bretagne 44
© GE Renewable Energy

Un écosystème aux multiples atouts

Un tiers des emplois nationaux liés aux EMR sont en Pays de la Loire

L’Observatoire des énergies de la mer vient de publier la quatrième édition de son rapport annuel. Il recense 3 064 emplois (ETP) dans la filière des énergies marines en France, tous types d’entreprises confondus.

La région des Pays de la Loire est pour la 4e année consécutive, première pourvoyeuse d’emplois du secteur, avec 1 105 emplois déclarés en 2019. Ces chiffres représentent une augmentation de 43% du nombre d’emplois en Pays de la Loire, après une année 2018 marqué par un recul national. Avec la réaffirmation de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) fin 2019 et le démarrage de la construction du parc de Saint-Nazaire Guérande, premier parc commercial de l’éolien posé français, la filière EMR a lancé des signaux positifs forts pour les années à venir. Ainsi, en Pays de la Loire, la filière EMR est de nouveau en pleine expansion.

La construction du parc de Saint-Nazaire Guérande induit à elle seule 1 000 emplois directs sur les 3 prochaines années entre construction, installation et maintenance. Avec un nombre d’emplois deux fois supérieur à la Normandie (un peu moins avancée dans le développement du parc de Fécamp) et des acteurs de référence comme GE Renewable ou Les Chantiers de l’Atlantique, la région des Pays de la Loire est bien le premier pôle industriel français pour les EMR.

Ces articles peuvent vous intéresser...