La réussite Atos

#Industrie

Les chiffres qui parlent

60 millions d’investissement

pour le projet d’usine du futur à Angers

12 165 m2 de surface de production

soit près du double de la surface actuelle

100 emplois nouveaux créés

qui viendront s’ajouter aux 250 actuels

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 109 000 collaborateurs. Numéro un européen sur le marché des serveurs, des supercalculateurs et de la cybersécurité, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs d’activité dans le monde entier. Implanté à Angers depuis le début des années 1960 avec la société Bull – qu’Atos rachète en 2014 – le site angevin est spécialisé dans la production et le test de supercalculateurs, de simulateurs quantiques, de serveurs haut-de-gamme, ainsi que de produits et technologies de cryptologie et cybersécurité.

Avec son nouveau projet d’usine du futur et la déconstruction-reconstruction du site historique de la métropole angevine, Atos se lance dans l’industrie 4.0 et fera d’Angers, le nouveau fleuron du Groupe à l’échelle internationale. Véritable centre d’innovation européen, l’usine a également été pensée pour optimiser les ressources, réduire l’empreinte carbone et améliorer la qualité de vie au travail de ses employés.

Rencontre avec Vincent Sarracanie, SVP Supply Chain & Manufacturing d’Atos

Pouvez-vous nous expliquer la genèse de ce projet ?

Le marché du Big Data et de la sécurité est en forte croissance. Il nous fallait donc prendre des décisions pour notre site d’Angers, car nous nous retrouvions face à une double problématique : moderniser notre outil de travail qui date de 1962 et anticiper le futur pour mieux répondre aux enjeux de demain. À partir de là, deux scénarios ont été envisagés : refaire une usine sur un nouveau site ou bien repartir de l’existant pour tout repenser… C’est finalement cette seconde hypothèse qui a été privilégiée.

La présence de la Région des Pays de la Loire a été assez cruciale sur ce projet. Dès le début de notre réflexion, en février 2021, les élus et les services régionaux ont été à notre écoute

Pourquoi avoir choisi de reconstruire votre usine d’Angers sur le même site ?

D’abord parce que nous sommes présents ici depuis 60 ans. Nous aurions pu construire une nouvelle usine en Allemagne par exemple, mais Angers et la richesse de l’écosystème régional se sont vite imposés à nous. Quant au choix de repartir de l’existant pour en faire un nouveau site, Atos étant un acteur clé du numérique décarboné et engagé pour la transition écologique, nous avons voulu nous inscrire dans un processus de zéro artificialisation nette (ZAN) et reconstruire ainsi sur notre propre site industriel.

Votre volonté est de s’engager dans une démarche durable et responsable ?

En choisissant de ne pas artificialiser de nouveaux sols, nous avons voulu réduire notre empreinte carbone dès la phase de conception du projet. À terme, les espaces verts sur le site seront multipliés par 8 et la toiture en panneaux solaires fournira l’usine en électricité issue d’énergies renouvelables. Par ailleurs, nous avons prévu de réinjecter dans le réseau de chauffage urbain toute la chaleur, dite fatale, et issue de la construction des serveurs et supercalculateurs. Le projet sera certifié BREEAM « Building Research Establishment Environmental Assessment Method », la plus haute certification en matière de construction – et qui garantit un respect maximal de l’environnement, de la conception des plans jusqu’à la fin de vie du bâtiment.

Comment la Région et les collectivités vous accompagnent sur ce projet ?

La présence de la Région des Pays de la Loire a été assez cruciale sur ce projet. Dès le début de notre réflexion, en février 2021, les élus et les services régionaux ont été à notre écoute. On s’est mis autour de la table avec Solutions&co, l’agence régionale de développement économique des Pays de la Loire et ALDEV, l’agence de développement économique d’Angers Loire Métropole, pour exposer nos besoins et leur expliquer nos ambitions. Rapidement, ce projet industriel a mobilisé les acteurs locaux qui nous ont apporté leur expertise sur sa faisabilité. Le Conseil régional a débloqué une aide financière de 1,5 million d’euros, qui au-delà du budget représenté, montre l’intérêt d’une région pour la réindustrialisation de son territoire et son engagement en faveur de la création d’emplois qualifiés.

Quelles sont les prochaines grandes étapes à venir ?

Février 2022 marque le lancement officiel du projet de construction. Dès la fin de cette année, le chantier commencera avec les phases de démolition de l’ancien bâti. Les nouvelles constructions vont débuter en juin 2023. Le projet sera livré en deux temps : une première phase en 2025, puis une seconde fin 2026. Au total, nous allons doubler notre capacité de production actuelle, tout en améliorant la productivité de 30% et réduire nos coûts de fonctionnement de 30% également. Nous réinventons notre usine pour en faire le vaisseau amiral du Groupe Atos.

La nouvelle implantation d’Atos vue par Solutions&co

Avec Gonzague Mannessier (Responsable Entreprises & Territoires)

Conserver Atos en Pays de la Loire, et à Angers en particulier, était une priorité pour nos élus. Évidemment, c’est une entreprise que nous connaissons bien. Nous les avions déjà accompagnés sur un autre projet en 2018 : la construction d’un centre d’essais de supercalculateurs. En février 2021, lorsque les dirigeants sont venus nous présenter leurs nouvelles ambitions, nous nous sommes très vite mis en ordre de marche aux côtés d’ALDEV pour leur proposer la solution immobilière la plus adéquate. Redonner une nouvelle vie au site historique de Bull est devenue pour nous tous une évidence. C’est un projet écologique, innovant et qui s’inscrit dans une politique de redynamisation de la ville et de tout un quartier. La Région apporte 1,5 millions d’euros et Alter éco, l’agence d’aménagement et de développement économique d’Angers Loire métropole et du Maine-et-Loire, assurera la restructuration globale du site afin de pouvoir accueillir la nouvelle usine 4.0 d’Atos.

Chez Solutions&co, nous nous positionnons comme un facilitateur de projet. Nous sommes aux côtés des dirigeants et des entrepreneurs pour non seulement leur proposer le scénario immobilier le plus pertinent, mais aussi, et surtout, inscrire leur projet dans un écosystème riche et connecté. Notre territoire est attractif et dynamique et il doit bénéficier à tous. Atos est le parfait exemple d’une très belle success story.

Ces articles peuvent vous intéresser...