Chausson ouvre une usine de charpentes en Vendée

#Brèves&co #Industrie
Usine Chausson Charpentes en construction à Fontenay-le-Comte © CHAUSSON


La société Chausson, première entreprise indépendante de distribution de matériaux de construction en France, va ouvrir d’ici quelques semaines une usine flambant neuve à Fontenay-le-Comte. Elle y fabriquera des charpentes en bois. Une vingtaine de recrutements sont en cours pour cette nouvelle unité de production basée en Vendée.

Chausson est une entreprise familiale, dirigée par Pierre-Georges et Philippe Chausson, qui compte 5 500 salariés partout en France. La société – dont le siège social est basé à Toulouse – a été créée il y a près de 100 ans et s’est spécialisée dans le négoce de matériaux de construction (plâtrerie, isolation, gros-œuvre, charpente, couverture, bois, menuiserie, carrelage, etc…). 470 points de vente sont répartis dans tout l’hexagone et une partie des produits est directement fabriquée par l’enseigne.

C’est à ce titre que les dirigeants de Chausson ont choisi la Vendée et les Pays de la Loire pour implanter leur nouveau site de production. D’un montant global estimé entre 5 et 6 millions d’euros, l’usine est composée d’un bâtiment principal de 2 500 m² et de cantilevers déployés sur 2 000 m² qui permettront de stocker le bois à l’abri. Le chantier est en cours d’achèvement et l’activité de production devrait voir le jour avant l’été.

Un territoire où la filière construction est dynamique

En rachetant il y a quelques mois, la marque Bois & Matériaux qui était bien implantée en Vendée et en Loire-Atlantique, Chausson a bénéficié d’une importante croissance. En choisissant Fontenay-le-Comte pour construire sa nouvelle usine, l’entreprise souhaite renforcer son maillage géographique dans l’Ouest ; particulièrement en terre ligérienne et vendéenne. Ici, la filière de la construction reste dynamique grâce, notamment, au nombre important de résidences principales et secondaires.

Charpentiers, magasiniers ou chauffeurs, une vingtaine de nouveaux postes sont actuellement en cours de recrutement. L’usine va se fournir, en partie, avec du bois provenant de la région et du massif jurassien. On y fabriquera des charpentes industrielles et traditionnelles qui devraient alimenter environ 1 500 chantiers à l’année. À moyen terme, Chausson a pour objectif d’augmenter ses capacités industrielles et recruter une main d’œuvre supplémentaire.

Le territoire du Sud-Vendée, c’est :

52 870 habitants

9 220 emplois

60 minutes

de l’aéroport de Nantes

En savoir plus : Entreprendre en Sud-Vendée

Ces articles peuvent vous intéresser...