Le Technocampus Smart Factory accompagne les industriels des Pays de la Loire dans leur transformation digitale

#Décryptages&co #Innovation #Réalitévirtuelleetaugmentée

Spécialisé dans la réalité virtuelle et augmentée, le Technocampus Smart Factory accompagne les entreprises industrielles des Pays de la Loire dans leur transformation digitale et leur évolution vers l’industrie 4.0 via des expertises et des équipements à haute valeur ajoutée. Terre industrielle, la Région répond ainsi à l’enjeu d’excellence et de compétitivité des acteurs de ce secteur stratégique pour l’économie locale et française.
Zoom sur cet atout de taille pour les entreprises implantées en Pays de la Loire !

Un écosystème tourné vers l’innovation industrielle

Première région industrielle française en termes d’emplois, la Région des Pays de la Loire a développé un réseau unique en France, de plateformes de recherche collaboratives destinées à favoriser l’innovation en renforçant les passerelles entre industriels, acteurs de la recherche privée et publique et structures d’accompagnement à l’innovation. Sept Technocampus, organisés par filière ou par thématique, animés par Solutions&co maillent ainsi les Pays de la Loire.

Au sein de cet écosystème, le Technocampus Smart Factory, ouvert en 2014 à Montoir-de-Bretagne (près de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique), est spécialisé sur les technologies de digitalisation de l’industrie et en particulier la réalité virtuelle et augmentée. A la croisée des univers du digital et de la production, il accompagne les entreprises, laboratoires, centres techniques, etc. des principales filières industrielles régionales – aéronautique, naval, énergie, transports terrestres, dans leurs projets d’innovation en matière de process et de produit. Il favorise ainsi la transformation digitale et l’évolution vers l’industrie du futur des entreprises industrielles, implantées sur le territoire.

Le Technocampus Smart Factory est animé en lien avec le centre de ressources technologiques CLARTE, spécialisé en réalité virtuelle, réalité augmentée et technologies émergentes. Labellisé par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Clarté est depuis 1996 l’acteur de référence en France dans ce domaine.
Le Technocampus Smart Factory travaille également en réseau avec les autres Technocampus régionaux, et notamment avec le Technocampus Robotique et Cobotique basé à La Roche-sur-Yon en Vendée, de façon à apporter les solutions les plus complètes et les plus avancées de l’industrie 4.0.

Des équipements de pointe

Le Technocampus Smart Factory et le centre CLARTE mettent à la portée des entreprises, quelle que soit leur taille, des équipements de pointe à des tarifs accessibles et, notamment :

  • Une salle immersive, équipé d’un CAVE (Cave Automatic Virtual Environment) 5 faces de 3 m sur 3, qui projette des images en haute résolution sur toutes les faces du cube, afin de plonger l’utilisateur dans un environnement virtuel à taille réelle et en relief pour apprendre le bon geste, en mode collaboratif.
  • Un mur immersif ou cadwall, associé ou indépendant, équipés de caméras de tracking.
  • Des casques de réalité virtuelle, employés plutôt dans le cadre de la formation ou pour la présentation de produits à des clients.

Ces équipements répondent à des usages industriels variés :

  • Conception, recherche et développement de projets innovants. A travers un parcours immersif, il est possible de visualiser une nouvelle usine, de tester de nouveaux process ou de nouvelles machines, d’étudier l’ergonomie de postes de travail…
  • Opérations de maintenance. La réalité virtuelle aide à valider les possibilités d’intervention dans des espaces parfois contraints et complexes, comme les cales à moteur d’un navire.
  • Formation des collaborateurs à de nouveau process, comme une nouvelle ligne de production ou de nouvelles machines.
  • Présentation de produit et expérience client avant de contractualiser.

La salle immersive permet d’évaluer l’ergonomie des postes de travail sur de futures lignes de montage ou d’assemblage. Le Body tracking permet de synchroniser l’avatar d’un opérateur dans la maquette pour analyser l’ergonomie de futurs postes de travail ou machines spéciales, et prévenir ainsi les troubles musculosquelettiques. Cet outil permet également d’impliquer les équipes dans un projet, de susciter l’adhésion des collaborateurs dans une démarche de conduite du changement, de favoriser les interactions…

indique Grégory Duvalet, conseiller technologique en réalité virtuelle.

De l’expertise et des conseils

Les équipes du Technocampus Smart Factory sont composées de spécialistes de la réalité virtuelle en milieu industriel qui accompagnent les clients de leurs conseils et de leurs expertises, depuis la captation et le traitement des données, jusqu’à la constitution de la maquette.

Nous accompagnons les entreprises industrielles dans leur projet de recherche, de développement et de maintenance en intégrant les technologies de réalité virtuelle, réalité augmentée et au-delà, les autres briques de l’industrie du futur, telles que la robotique, l’IOT, l’intelligence artificielle…, avec toujours l’objectif d’améliorer leur performance économique et leur compétitivité 

explique Jean-Guillaume Le Roux, responsable du Technocampus Smart Factory.

Pour améliorer la performance des industriels

Le Technocampus Smart Factory met tous ses moyens au service de la compétitivité des entreprises industrielles à toutes les étapes de la chaîne de valeur, de la conception à la production et au marketing.
Ses équipements en réalité virtuelle contribuent à la valeur ajoutée des entreprises en termes de :

  • Performance. Les maquettes virtuelles permettent de valider des hypothèses, de visualiser et tester des projets pour anticiper plus facilement les défauts de conception en phase de recherche et donc limiter les risques d’erreur. Elles permettent également d’optimiser les interventions des collaborateurs dans le cadre des opérations de maintenance.
  • Economie. Les outils de réalité virtuelle évitent de passer par des maquettes physiques coûteuses et non évolutives. En raccourcissant les délais de développement, ils permettent des gains de temps et, in fine, des économies.
  • Formation par la mise en situation des collaborateurs.

Des entreprises, telles qu’Airbus, Alstom, Armor, Azairis, Les Chantiers de l’Atlantique, Creasynth, Idéa, Somfy, Bobcat, Man, Total… ont utilisé les services et les équipements du Technocampus Smart Factory.

Pour en savoir plus sur le Technocampus Smart Factory


Visitez leur site internet

Ces articles peuvent vous intéresser...