Les Pays de la Loire, terre d’innovations et de réussites dans l’agroalimentaire

#Agroalimentaire #Brèves&co #Innovation

Si le marché du végétal en Pays de la Loire présente des capacités d’innovation remarquables (voir l’article sur le projet SENSITINES®), le secteur agroalimentaire et agricole ligérien n’est pas en reste ! Ses acteurs proposent de nombreuses solutions innovantes pour relever les défis de l’alimentation et de l’agriculture du futur.
Illustration avec LISAqua, producteur de gambas 100 % locales et triple 0 !

Les 3 co-fondateurs de LISAqua, de gauche à droite : Charlotte Schoelinck, Caroline Madoc et Gabriel Boneu
© LISAqua

LISAqua pour Low-Impact & Sustainable Aquaculture (faible impact et aquaculture durable) : tout est dit ! La start-up nantaise a développé une innovation de rupture qui permet d’élever les premières gambas fraîches, locales, garanties « triple zéro » : zéro antibiotique, zéro kilomètre, zéro rejet polluant.

Cette jeune start-up engagée est née de l’ambition partagée par ses 3 co-fondateurs : produire plus, avec moins, de manière plus durable. Challenge relevé car l’innovation LISAQua permet une économie substantielle de ressources par rapport à la crevetticulture conventionnelle. Les résultats de la micro-ferme pilote parlent d’eux-mêmes (source : LISAqua) :

  • 20 % d’aliment en moins
  • 100 % des antibiotiques et additifs supprimés
  • 90 % d’eau économisée

Grâce à ces performances remarquables, LISAqua a obtenu la labellisation de son projet par le Pôle Mer Bretagne Atlantique et est soutenue par la BPI via une aide à l’innovation Deeptech de 1,4M€.

C’est quoi le secret ? 

LISAqua a développé la permaquaculture, une méthode de production qui associe différentes espèces complémentaires pour recréer un écosystème marin. Ce procédé permet de valoriser les co-produits et de supprimer les rejets de l’élevage. Le fait d’élever les gambas en système terrestre contrôlé permet en plus de supprimer les antibiotiques et de relocaliser la production en installant des fermes à proximité des bassins de consommation.

Des ambitions durables à (très) grande échelle

La technologie de production validée, LISAqua entend désormais accélérer son déploiement à grande échelle, selon un plan ambitieux en 3 étapes : 

  • Étape 1 : passer à la phase industrialisation, en créant la première ferme de gambas en France capable de produire 10 tonnes de gambas par an à partir de 2021.
  • Étape 2 : déployer des unités à plus grande échelle pour produire plus de 100 tonnes par an à l’horizon 2023.
  • Étape 3 : développer un réseau de fermes en France et à l’international capable de fournir 10 000 tonnes, avec des sites de 1 à 2 ha à proximité des villes.

Et pour y parvenir, LISAqua va très bientôt procéder à une nouvelle ouverture de son capital et est donc à la recherche de partenaires. Lorsque l’on sait que la gambas est le 2ème produit de la mer le plus consommé dans le monde juste derrière le saumon et que rien qu’en France on en importe chaque année 80 000 tonnes*, nul doute que l’alternative saine et 100 % locale de LISAqua rencontre le succès. 
*Source : France bleu

Envie d’en savoir plus sur LISAqua ?


www.lisaqua.com

> Vous aussi, vous souhaitez vivre une business story ?


Parlez de votre future implantation en Pays de la Loire avec Frédérique Vileyn chef de projets Implantation France de Solutions&co au 06 87 13 89 00

ou  f.vileyn@solutions-eco.fr

> Vous souhaitez d’abord en savoir plus sur le marché de l’agroalimentaire en Pays de la Loire ? C’est par ici !

Ces articles peuvent vous intéresser...