Symbiose, la première usine française d’électronique du futur est née en Pays de la Loire

#Brèves&co #Électroniqueprofessionnelle #Industrie #Innovation
Symbiose, l’usine 4.0 de LACROIX Electronics – Beaupréau-en-Mauges (49) – mars 2022

Depuis quelques semaines, LACROIX a entamé son emménagement dans sa nouvelle usine électronique française, Symbiose. Située à Beaupréau-en-Mauges (49), à seulement quelques kilomètres de son ancien site, cette usine du futur de 19 000 m2 marque l’entrée du Groupe dans une nouvelle ère, celle de l’industrie 4.0.

Malgré les difficultés rencontrées avec la crise sanitaire et la pénurie des composants électroniques, ce joyau technologique baptisé Symbiose est enfin né. Démarré à l’été 2020, le chantier colossal du nouveau site de LACROIX Electronics est désormais terminé. Les équipes de l’un des principaux sous-traitants électroniques français commencent à s’installer dans leur bâtiment flambant neuf et résolument innovant. Débuté en février, le transfert de l’ancien site vers le nouveau s’effectue de manière séquentielle et s’étale sur 9 semaines. Un véritable défi, puisqu’il s’agit de continuer à être opérationnel tout en organisant le déménagement qui se fait dans le sens inverse du flux de production. Début avril, l’ensemble des moyens de fabrication et la totalité des effectifs devraient avoir pris possession de cette usine 4.0 !

Vitrine du renouveau de l’industrie française, ce nouvel outil de production devrait permettre à LACROIX de prendre un virage sur fond d’automatisation et de digitalisation, tout en intégrant – au cœur du projet – la dimension humaine, environnementale et sociétale.

Symbiose, l’usine 4.0 de LACROIX, c’est :

19 000 m2 de surface

25 millions d’euros d’investissement

100 millions d’euros de chiffre d’affaires

(prévision à moyen terme)

Zoom sur la Smart Industry de LACROIX Electronics

Une stratégie vers l’industrie du futur portée par le projet Symbiose

  • La digitalisation et l’automatisation de la production,
  • L’interaction des acteurs de l’écosystème dans son ensemble par la mise en place de connexions entre les systèmes d’informations,
  • L’exploitation smart de la data au profit de l’excellence industrielle,
  • L’intelligence artificielle pour l’anticipation ou la résolution de problèmes.

Ces articles peuvent vous intéresser...